du cinema algerien a riad elfeth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

du cinema algerien a riad elfeth

Message par mendasia le 17.03.08 11:31

mel watni

Zoom sur 68 films algériens




Du 20 au 27 mars, les amateurs de cinéma algérien sont conviés à découvrir les derniers films réalisés dans le cadre de «Alger, capitale de la culture arabe 2007».

Sur les 80 projets annoncés au début de l’année 2007, ce sont 68 films qui seront présentés lors du Panorama du cinéma qui se tiendra à Alger du 20 au 27 mars courant. C’est ce qu’a annoncé, samedi dernier, au cours d’un point de presse, M.Aït Oumeziane, chef du département Cinéma au sein de «Alger capitale de la culture arabe 2007», lequel était accompagné de M.Benkamla, le directeur artistique de l’événement, qui, faut-il le rappeler, fut reporté à maintes reprises afin de permettre l’achèvement de tous ces films dont certains sont actuellement en finition soit le kinescopage en 35mm.
Ces derniers que le spectateur verra en avant-première donc, outre ceux déjà montrés au cours de l’année, sont La Dernière solution de Rachid Benallal, Le Voyage à Alger, de Abdelkrim Bahloul, qui seront diffusés le 25 mars, respectivement à 16h30 et 19h. Aussi, Archipel de sables de Ghaouti Bendedouche, La Chine est encore loin (ex-Poussières d’école) de Malek Bensmaïl, Mascarades, premier long métrage de Liès Salem et enfin Affaire d’hommes de Amine Kaïs Seddikioui qui seront projetés le 26 mars prochain, soit à 14h, 16h, 18h et 20h. Amine Kaïs présentera aussi le même jour à 15h30 un documentaire intitulé: Professeur Lahbib Benyekhlef et le Malg.
En tout, ce sont 33 films documentaires, 15 téléfilms et courts métrages et 20 longs métrages qui sont au programme de cette manifestation qui se veut être «Un bilan d’un événement exceptionnel, celui des productions réalisées avec le soutien et l’aide octroyée par "Alger, capitale de la culture arabe 2007". C’est aussi une autoévaluation à même de se préparer à l’organisation du Festival international du cinéma qui se tiendra au mois de novembre prochain, car il y va de l’image de marque de l’Algérie...», nous a-t-on indiqué. Notons que ‘‘Panorama du cinéma’’, organisé par le ministère de la Culture, se déroulera dans les 3 salles de cinéma qu’abrite l’espace Riadh El-Feth, à savoir ‘’Ibn Zeydoun’’ pour ce qui concerne les longs métrages, ‘’Cosmos’’ pour ce qui des téléfilms et courts métrages et enfin la filmothèque Mohamed-Zinet qui accueillera tous les documentaires. Evoquant la nature des aides, M.Aït Oumeziane fera remarquer que le film Morituri de Okacha Toutita (il sera projeté le 21 mars à 14h) a reçu l’aide à la finition, tandis que Vivantes de Saïd Ould Khelifa, l’aide à la production. Enfin Indigènes de Rachid Bouchareb, qui sera présenté à la clôture, en hors compétition, aura bénéficié de l’aide à la distribution. «Beaucoup ont fait leur film grâce à nous. L’aide avoisinait les 20 millions de dinars et parfois ça dépassait le milliard de centimes, sans parler du matériel octroyé. Or, il est bien stipulé que c’était juste une aide et aux producteurs de trouver le reste des financements.» S’agissant du film documentaire de Jean-Pierre Lledo, Histoires à ne pas dire précédemment appelé Ne reste dans l’oued que ses galets, M.Aït Oumeziane est catégorique: «Ce film ne passera pas, le contrat avec le producteur Serge Lledo a été résilié pour non-respect des clauses et l’Onda se charge de le poursuivre en justice. Il devra rembourser cet argent». Autre film qui ne sera pas montré alors qu’il a bénéficié de l’aide de «Alger, capitale de la culture arabe 2007» est Délice Paloma de Nadir Moknache. M.Aït Oumeziane précise: «A ce jour, nous n’avons reçu aucune copie en langue arabe.» S’agissant de l’ouverture de cette manifestation, celle-ci aura lieu le jeudi 20 mars, en présence de la ministre de la Culture.
Cette rencontre s’achèvera par la projection du film Premier pas en hommage à feu Mohamed Bouamari. Par ailleurs, durant la semaine, on prévoit la tenue de deux conférences sur le cinéma.
La première intitulée ‘’La relation entre le cinéma et le patrimoine dans toute sa largeur’’, organisée le 24 mars par l’Association des producteurs audiovisuels algériens, et la seconde sous le titre ‘’L’état du cinéma algérien’’, par l’Association des réalisateurs professionnels algériens (Arpa), le 25 mars, laquelle espère réunir un ensemble d’acteurs de la scène cinématographique algérienne.
A l’issue de «Panorama du cinéma», un jury présidé par le cinéaste Mohamed Chouikh, le réalisateur palestinien Michel Khelifé et le critique et cinéaste marocain, Mohamed Bouraba, dans les catégories longs métrages, films documentaires et téléfilms et courts métrages, remettra des distinctions aux lauréats.
Parmi les noms des membres du jury, on aura noté aussi celui de l’auteur de Les silences du palais, la cinéaste tunisienne, Moufida Tlatli, Abdelhamid Bourayou, Nadira Laggoune, le Marocain Ali Ayadi, Malek Aït Aoudia, le journaliste Ameziane Ferhani etc.

O. HIND

mendasia
Bavard
Bavard

Féminin Nombre de messages : 38
Age : 36
Points : 0
Date d'inscription : 05/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum