Conférence de Hamraoui Habib Chawki:«Un festival, une leçon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Conférence de Hamraoui Habib Chawki:«Un festival, une leçon

Message par algerietélé le 23.10.07 11:39

Hamraoui Habib Chawki, directeur de l’Entv et président de la fondation Fennec d’or, accompagné de la jeune cinéaste Yamina Chouikh, la coordinatrice dudit festival, a présenté hier le programme de la manifestation du Taghit d’or du court métrage qui aura lieu du 12 au 17 novembre à Taghit dans la wilaya de Béchar. Il se félicitera d’emblée pour l’équipe jeune qui aura à prendre en charge l’organisation d’un tel événement dédié justement à la génération de jeunes réalisateurs algériens. Première édition du genre, celle-ci, note-t-on, regroupera 32 courts métrages en compétition officielle, outre les courts métrages du panorama international qui étofferont la programmation et des invités divers de la Palestine, de l’Egypte, de France (festival de Clermont Ferrand), de Genève, de Tanger...qui viendront débattre autour du court métrage ou du cinéma de façon générale. M.HHC se félicitera de cette frange de «jeunes cinéastes qui activent loin des feux de la rampe et qui, pas à pas, affrontent les obstacles pour arriver à cet heureux résultat».
Présidé par Rachid Soufi, écrivain réalisateur, le jury sera constitué de Mina Kessar, la comédienne Fettouma Ousliha, le critique de cinéma Djamel Hazourli et Mustapha Bendhina. Les prix décernés seront le Taghit d’or du meilleur court métrage, Prix de la meilleure réalisation, Prix du meilleur scénario, Prix d’interprétation féminine et masculine. A préciser que le jury ne délivrera pas de prix ex aequo. «Il ne s’agit pas de faire un festival carte postale mais d’aller vers une ambiance authentique, celle des gens de coeur. Il faut aller là où il n y a pas de salles de cinéma. Une opportunité à saisir aussi pour les gens de la ville, en leur apportant diverses méthodes et encouragements», dira HHC. En effet, ce festival sera l’occasion de discuter autour de ces questions dans le cadre d’une «leçon» ouverte à tout les amateurs de cinéma et de création et assurée par des professionnels de tout bord afin de combler ce vide, y compris dans le reste du pays. Enfin, placé sous l’égide l’événement «Alger, capitale de la culture arabe», le Taghit d’or du court métrage n’a pas bénéficié de l’aide du ministère de la Culture mais a été financé plutôt par le sponsor Mobilis.

algerietélé
Membre Fondateur
Membre Fondateur

Masculin Nombre de messages : 82
Age : 65
Points : 0
Date d'inscription : 15/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum